Bulletin N° 15                

 

-Le Billet-

 

Des dizaines de demandes par semaine affluent dans nos courriels concernant des animaux
abandonnés à qui essayer de trouver un foyer, autant pour des chats que pour
des chiens. Pour plus de la moitié des chats, il s’agit de chats errants, non stérilisés
pour la majorité d’entre eux, et parfois même de chattes gestantes. En dépit de tout le
travail des refuges ou des associations qui s’occupent de sensibiliser, ou d’attraper et
de faire stériliser les chats errants, il se trouve toujours autant de nouveaux chats à la
rue. D’où le besoin de poursuivre et d’intensifier l ’information auprès de la population, de rejoindre davantage de gens à qui transmettre l ’information. Avec l ’été à nos portes, il se trouvera encore des gens qui mettront (jetteront) leur chat à la rue et d’autres qui ne voudront plus de leur chien ... parce que le propriétaire de leur nouveau logement n’accepte pas les animaux ... Dans certains cas, un chat pourra s’évader lors d’un déménagement. De là, l ’importance de la stérilisation et la précaution de lui faire porter un collier identificateur, de le familiariser d’abord avec son nouvel environnement avant de le laisser
sortir seul au jardin trop rapidement. Fort heureusement, il y a plusieurs dénouements positifs pour les animaux pour lesquels nous recevons une demande de foyer mais il faudra encore bien du temps avant de pouvoir donner un franc virage à la situation des animaux abandonnés ou errants. Certaines municipalités ne collaborent pas toujours non plus à leur plein potentiel (d’où l ’importance de les approcher afin d’essayer de les sensibiliser, de leur proposer des pistes de solution et obtenir une certaine participation de leur part). N’oubliez pas de consulter les règlements municipaux qui s’appliquent chez-vous. Entre autres,
certaines municipalités interdisent de nourrir les chats errants. Pour plus d’informations sur les chats errants, consultez notre dossier sur notre site, « Les Chats Errants », par Silvie Drapeau. En ce qui concerne les animaux de ferme, saluons la démarche du « Lundi Sans Viande » (p. 17), celle des « Veggie Prides » (p. 19), et celle de la « Grève de la Viande » (p. 19) qui exposent la situation des animaux d’élevage et sensibilisent au végétarisme.

Cécil Gagnon

  

 

Dans ce Numéro

La Santé par le Végétarisme 
Haro sur le phoque ! 
Haro sur le phoque - Constat 
La Voix des Animaux de Labo 
Nos actions 
La boîte aux lettres 
Adoption 
News diverses 
Lundi sans Viande (Lancement médiatique au Québec) 
Recettes 

 

© 2005 Aequo-Animo - Tous droits réservés