Bulletin N° 16   

 

 

 

Le Billet

 

Il est parfois difficile de trouver un vêtement d’hiver sans garniture quelconque de fourrure : encolure de manteau, bordure de capuchon, etc... Il peut s’agir de fausse fourrure mais il faut tout de même demeurer attentif et effectuer sa propre vérification car même les étiquettes peuvent parfois omettre de mentionner qu’un vêtement contient de la fourrure animale ! Il est généralement assez facile de reconnaître qu’un morceau de vêtement est fait de peluche et non de véritable fourrure mais certaines toisons sont à s’y méprendre et, dans le doute, il vaut mieux s’abstenir d’acheter… Il ne faut pas penser, d’autre part, que parce qu’on achète une babiole dans une boutique à escomptes qu’elle sera exempte de fourrure.

Contrairement à ce que l ’on pourrait croire, il y a plusieurs types de fourrure qui ne coûtent pas cher. Dans un ordre d’idées similaires, il en est ainsi des produits ménagers ou des cosmétiques. Certaines personnes sont sous l ’impression que parce qu’un produit ne se vend pas cher, il n’aura pas fait l ’objet de tests sur les animaux mais un tel produit peut tout simplement ne pas avoir franchi l ’épreuve de qualité exigée par l’entreprise et c’est pourquoi il sera vendu meilleur marché. Plusieurs facteurs peuvent influencer les coûts d’un produit, dont les ingrédients, l ’emballage, le coût de la main d’oeuvre, etc... Bref, mieux vaut s’en tenir aux marques reconnues pour ne pas tester sur les animaux. On peut aussi écrire au fabricant et insister sur 2 questions : si le produit fini est testé sur les animaux et si les ingrédients qui le composent ont été testés sur les animaux, soit dans les laboratoires du fabricant ou si un laboratoire externe a été mandaté pour effectuer les tests. Il peut aussi arriver qu’un produit, d’une marque qui ne nous est pas connue, soit identifié « Non testé sur les animaux ». C’est déjà mieux qu’un produit qui aura été testé mais, si on veut être certain de faire un achat éthique, il sera important de savoir que les ingrédients qui composent le produit n’auront pas fait l ’objet de tests sur les animaux. Ne vous découragez surtout pas : tout comme on trouve maintenant de plus en plus de produits alimentaires végétariens, on trouve aussi de plus en plus de produits entièrement non testés sur les animaux.

Cécil Gagnon 

 

 

 

Dans ce numéro

Le vrai du faux

Bonne nouvelle pour les végétariens de Montréal 

Plaidoyer en faveur du végétarisme 

Boucherie 

Enquêtes 

Les animaux de laboratoire 

Les Actions d’Aequo Animo 

La Boîte aux lettres 

Recettes 

YUAN, à découvrir ou à redécouvrir 

 

 

           

 

© 2005 Aequo-Animo - Tous droits réservés